Le Roubaud

Longeant l’aéroport de Hyères et à deux pas des zones urbanisées, le site de Macany / La lieurette est pourtant connu pour sa grande richesse écologique et par la présence de nombreuses espèces protégées par la loi.

Le Palyvestre

Pour plus de compléments sur la biodiversité du Roubaud, vous pouvez consulter l'étude réalisée par la LPO PACA :

Les richesses faunistiques du Roubaud - Faune paca-publication

L’étude « inventaire des principales richesses biologiques de la commune de Hyères » réalisée par P. Orsini, F. Médail et P. Ponel (1993) qualifie la zone comme présentant « une très grande diversité d’écosystèmes ayant pour corollaire une richesse floristique importante » et « d’un intérêt exceptionnel pour l’entomofaune, probablement sans équivalent sur la côte méditerranéenne française ».

roubaudmod.jpg
La LPO PACA pour sa part réalise de fréquentes observations et a dressé un catalogue précis de 108 espèces d’oiseaux présentes sur le site. Parmi elles 92 bénéficient d’une protection nationale (loi du 10/07/76 et article 1 arrêté ministériel du 17/04/81 modifié le 5/03/99) et/ou européenne (directive « Oiseaux » du 2/04/79 transposée en droit français). Parmi ces espèces, on compte certaines espèces rares et très menacées.

img-9829.jpg
L’hiver, c’est un lieu prisé par le Martin-pêcheur d’Europe ainsi que par la Bergeronnette des ruisseaux. Ce site est aussi régulièrement fréquenté par de nombreux ardéidés autant comme zone d’alimentation toute l’année pour le Héron cendré ou l’Aigrette garzette que lors de la halte migratoire pour le Héron pourpré, le Blongios nain ou encore le Crabier chevelu. Les roselières du Roubaud abritent, en toutes saisons, de nombreux passereaux : l’hiver, on peut y observer les discrètes Rémiz pendulines et Panures à moustaches et les nuits d’été résonne le chant puissant du Rossignol philomèle. A la mi-mars, on peut avoir la chance de croiser les rares marouettes, la Marouette poussin et la Marouette ponctuée, lors de leur migration. Le Roubaud est l’un des sites les plus réputés du département pour l’observation de ces deux espèces.

marouette-20090321.jpg

D’autres espèces se reproduisent également sur les rives du Roubaud ou dans les zones humides à proximité. C’est le cas du Busard des roseaux ou encore du Petit-Duc.
Mais les oiseaux ne sont pas les seuls à profiter des faveurs du site. Si vous êtes attentifs, vous pourrez observer une Cistude d’Europe se faisant dorer au soleil ou croiser la rare Diane, papillon pondant exclusivement sur l’aristoloche, plante présente sur le site. 

Cistude d'Europe

La Cistude d'Europe est une espèce protégée et faisant l'objet d'un Plan national d'action. Pour en savoir plus sur la Cistude d'Europe, vous pouvez consulter :

- La société herpétologique de France

- L'INPN

img-9827.jpg
Du point de vue de la flore, les relevés effectués en 2005 sur une partie de la zone par le Conservatoire Botanique National Méditerranéen font état de la présence de stations d’espèces protégées et rarissimes dans l’ensemble de la région.

img-9825.jpg
Vous découvrirez les rives du Roubaud et ses roselières en empruntant la levée du Ceinturon au départ du petit port de L’Ayguade, juste après l’aéroport. Le sentier longe le petit « fleuve ». Il est possible de faire une boucle en rejoignant le parcours sportif et le lieu-dit de la Bascule.
img-7671.jpgimg-7665.jpg20090125-9-20mod.jpg

Quelques petits articles dans le blog lors des balades le long du Roubaud :

  1. Cistude d'Europe
  2. Marouette sur le Roubaud (Avril 2013)
  3. L'appel du coucou (mars 2013)
  4. Mars, le mois de la marouette (mars 2012)
  5. Journées mondiales des zones humides, sous la neige (février 2012)

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site