7 août : Les Lofoten

Mardi 7 août : Les Lofoten

Les Lofoten
Grand ciel bleu ! L’île prend un nouveau visage. Non loin de là où nous avions monté la tente, nous repérons un couple mixte (F. claire X F. sombre) de Labbe parasite. Le jeune est déjà volant mais les parents veillent et n’hésitent pas à houspiller tout ce qui s’approche : Grand corbeau, goéland, autre labbe, nous y compris ! Mais tout à coup, tous les oiseaux décollent. Nous levons les yeux vers le ciel : deux pygargues filent le long des falaises.

Labbe parasite
Espèces observées entre les deux plages : Pygargues à queue blanche (2), faucon sciences physiques (1), Courlis cendré (1), Labbe parasite (4+1J), Grand corbeau (1), Pipit farlouse (1), huîtrier (2), Courlis corlieu (1), Lièvre variable (1), Aeschne bleue (1).  

Ronce des tourbières
Après une séance photo sur les labbes, nous gagnons la plage de Flakstad. La marée monte : aubaine pour les sternes plongeant tour à tour dans les vagues. Les pygargues quant à eux tournent toujours dans les parages.

FlakstadFlakstadFlakstad
Espèces observées à Flakstad : Sterne arctique (>9), Sterne pierregarin (>9), Eider à duvet (>15), Harle huppé (33).
Sterne arctiqueFlakstad

Nous prenons notre repas le long de la baie aux eaux turquoise qui sépare la plage de Ramberg du petit hameau de Vikten aux allures de village du bout du monde. Les falaises se dressent devant nous tel un mur le long de la côte, survolées tantôt par un Aigle royal, tantôt par un pygargue.

Flakstad
Espèces observées depuis la baie : pygargue (2ad+2J), Aigle royal (2), Grand corbeau (1), Traquet motteux (2), et un groupe de harles dont 47 Harles huppés et 84 Harles bièvres.

Nous gagnons Vikten (Etourneau sansonnet 1J, 14 Cormorans huppés, Linottes à bec jaune, Moineau domestique et huîtriers) et observons dans un plan d’eau 1 Canard siffleur et 4 colverts.

Huîtrier pie

Mais nous arrêtons ici l’exploration des îles de Flakstadoy et Moskenesoy. De retour à Moskenes où nous laissons la voiture, nous prenons le ferry pour gagner l’île de Vaeroy à 35 km au sud, sac et tente sur le dos.
La traversée est à nouveau l’occasion d’observer les oiseaux marins : les colonies des îles de Vaeroy et de Rost ne sont pas loin !

Espèces observées pendant la traversée : fou, macareux, Goéland marin, fulmar (1), Mouette tridactyle (1).

La météo a bien changé depuis ce matin … Nous débarquons sur Vaeroy dans une ambiance ténébreuse, il est tard et le vent fort et froid. Les passagers récemment débarqués disparaissent bien vite dans les rorbuer du village. Nous voilà bientôt seuls dans des rues désertes où de nombreuses maisons semblent abandonnées. Seuls deux pygargues tournoient au-dessus des crêtes. Mais nous nous en occuperons demain ! Pour l’heure, nous devons trouver un endroit où passer la nuit … Nous marchons près d’une heure pour arriver à trouver un coin un peu à l’abri dans des bosquets pour poser la tente.

Retour / Suivant

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site