30 juillet : de l'Hardangervidda à Eidfjord

HardangerviddaGlace
A nouveau grand ciel bleu ! Mais la nuit a été … plutôt fraîche ! Le thermomètre affiche 2°C. Vite en route question de se réchauffer ! Nous repartons depuis Trondsbu et marchons toute la matinée à travers la toundra jusqu’au bord d’un lac où pêche un Plongeon arctique. Sur le chemin du retour, nous faisons une halte pour observer les va-et-vient d’un couple d’Alouette haussecol. Perchées sur leur rocher respectif, elles inspectent la zone en quête d’un insecte. Peut-être ont-elles encore leurs jeunes, mais nous ne les trouvons pas.

Espèces observées : Traquet motteux (2), Pipit farlouse (5), Plongeon arctique (1), Alouette haussecol (2), Bergeronnette grise (4), Fuligule morillon (1), Grand Gravelot (1).
Bergeronnette griseBergeronnette griseBergeronnette grise
Nous regagnons la voiture et reprenons la route. Nous laissons derrière nous les hauts plateaux pour redescendre vers la côte. Le soleil est toujours au beau fixe et nous en profitons pour faire quelques haltes pour admirer le paysage, succession de forêts, torrents et cascades.

Hardangervidda

Prenez le temps de vous arrêter à Voringfoss sur la rivière Bjoreio aux falaises survolées par de nombreuses hirondelles de fenêtre, le panorama est superbe !
VoringfossVoringfoss
Nous arrivons le soir à Eidfjord, au plus profond du Hardangerfjord, après avoir traversé les longs tunnels hélicoïdaux. La petite ville est encastrée entre les montagnes, au bord de la mer. Les nuages gris plomb se sont amoncelés autour des sommets. Seuls quelques rayons de soleil les transpercent encore, et viennent se réfléchir sur les murs blancs des maisons.

Eidfjord
Espèces obsérvées à Eidfjord : Goéland cendré, Goéland argenté, Moineau domestique, Bergeronnette printanière, Pie bavarde, Canard colvert.     
Goéland cendré
Après avoir mangé sur les pelouses au bord de l’eau nous traversons le fjord. La traversée entre Brimmes et Bruravik est très rapide (118 Kr). Il est près de minuit. Nouvelle nuit dans la voiture sur l’autre rive. Quelques gouttes tombent tandis que la hulotte pousse son chant nocturne.

Retour / Suivant

2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site