2 août : L'île de Runde

Jeudi 2 août : Runde, l’île aux oiseaux

Runde
Le réveil sonne à 5h et nous pouvons assister à un magnifique lever de soleil. Le ciel est dégagé, seuls quelques nuages pointent à l’horizon. Nous consacrerons la journée à explorer l’île ! Nous grimpons sur les hauteurs par le petit sentier depuis le village aux nombreux rosiers.

Le phareOrchidéeRunde
Sur le plateau de l’île à la végétation rase battue par les vents, nichent des Grands labbes. Les jeunes, dissimulés dans les herbes, sont pratiquement à l’envol. Perchés sur des rochers ou des petits promontoires, les adultes veillent et n’hésitent pas à vous intimider si vous vous approcher de leur progéniture.

Grand labbeGrand labbe
La colonie de fulmars a  quant à elle déjà quitté le site pour rejoindre la haute mer. Les fous et les macareux, en revanche, sont toujours présents sur leur site de nidification. Les jeunes fous, bien visibles dans les falaises, ne sont pas prêts au décollage. Des centaines d’oiseaux effectuent des va-et-vient entre la colonie et la mer pour alimenter les jeunes. Quelques immatures se baladent également, attirés par la quantité d’oiseaux. Quelques pingouins, guillemots et macareux sont également présents dans les falaises.

Fou de Bassan
Au loin, perché sur un piton rocheux, se dessine la silhouette d’un pygargue. Plus tard dans la journée nous l’observons au-dessus de la mer, glissant le long des falaises.

Pygargue à queue blanche

Mais un cri de faucon attire notre attention. C’est un jeune pèlerin. L’adulte passe à proximité mais semble indifférent à ses appels. Il finit alors par jouer avec un groupe de Grand corbeau qui passait par là. Quelques tentatives d’attaques sur les macareux, mais en vain !
Nous passons ainsi notre journée à parcourir l’île, courant tantôt après les linottes à bec jaune, tantôt après les labbes, pataugeant dans la tourbe. Les nuages qui semblaient loin au réveil, nous ont cependant vite rattrapés, mais il nous en faut plus que quelques gouttes de pluie pour nous décourager ! Le temps tourne souvent et a fini par s’améliorer de nouveau.

Linotte à bec jauneCorneille mantelée

Mais voilà que l’heure du Lunde approche ! Le soir ce sont des milliers de macareux qui regagnent leur terrier dans les falaises. Arrivant à toute allure, ils donnent l’impression de tomber à terre. Peu farouches, et semblant peu adroits, tantôt sautillant, tantôt titubant, ils n’hésitent pas à se poser à vos côtés. Nous restons un long moment à admirer ce spectacle qui attire quelques touristes. Mais le vent froid ne cesse de souffler et le soleil frôle déjà l’horizon. Nous sommes les derniers à quitter la colonie et redescendons vers le village, la tête pleine d’images inoubliables.

 

MacareuxMacareuxMacareux
Nos observations ne s’arrêtent pas là. Arrivés à la voiture garée au parking avant le village, nous apercevons un couple de pygargue survoler les falaises en direction de la pointe de l’île, puis revenir, puis repartir encore … c’est ainsi que s’achève notre découverte de Runde.

Runde
Espèces observées à Runde : Pipit farlouse, Linotte à bec jaune (>40), Merle à plastron (2), Traquet motteux (2), Moineau domestique, Troglodyte mignon, Cormoran huppé (30), Macareux moine, Guillemot de Troïl (20 en falaise, 200 en mer), Pingouin torda (4), Guillemot à miroir, Fou de Bassan, Grand Labbe (>30), Huîtrier pie (3) Chevalier guignette (1), Goéland marin (3), Goéland argenté (10), Grand corbeau (4), Corneille mantelée (10), Faucon pèlerin (1ad + 1juv), Pygargue à queue blanche (2ad + 1juv), Colvert (2), Pouillot fitis (1).

Retour / Suivant

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×