27 avril : la presqu'île de La Caravelle

La presqu'île de la Caravelle possède une réserve naturelle riche et particulièrement intéressante pour  la présence de deux oiseaux assez rares : le moqueur à gorge blanche, présent uniquement dans cette partie de l'île, et l'oriole de la Martinique ou carouge, espèce endémique.
Le chemin passe au travers de la mangrove. Les crabes, de différentes espèces, sont innombrables.  

En bordure de la mangrove, les mangoustes en chasse sont nombreuses.

Un colibri huppé vient se poser sur une branche alors que nous observions un anoli qui ici n'est pas vert mais gris. Dans les vasières nous n'avons pas vu beaucoup de limicoles. Seulement un chevalier grivelé qui a traversé le ponton.
Nous croisons un autre oiseau : une fauvette didine. C'est un joli passereau au corps jaune et à la tête rouge.

Le soleil commence à se coucher et nous sommes presque de retour. De nombreux bernards l'hermite terrestres (coenobita) marchent sur les feuilles mortes dans le sous-bois. Nous arrivons aux abords du château Dubuc. Enfin ! Nous entendons les moqueurs et les voyons sautiller de branche en branche. Mais ils ne sont pas seuls ! Deux orioles viennent se percher tout prêt. Nous avons encore le  temps de les observer quelques instants avant que la pénombre ne soit trop grande.

Moqueur à gorge blanche

 

La Caravelle

Jour précédent / Jour suivant

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site