Route pour Essaouira

Vendredi 26 octobre : Arrivée à Casablanca

Nous débarquons à Casablanca vers 18h. Il fait déjà nuit et la température est agréable malgré la fine pluie. Après avoir récupéré la voiture, nous empruntons l’autoroute en direction de Al Jadida et passons la nuit dans la voiture sur une route de campagne.

 

Samedi 27 octobre : Route pour Essaouira

A notre lever, le ciel est toujours gris mais le temps s’améliore petit à petit et nous dévoile un paysage agricole : champs, bosquets, murets, figuiers de Barbarie. Je ne tarde pas à entendre mon premier Bulbul des jardins, espèce qui sera omniprésente tout au long du séjour de même que le Cochevis huppé que nous entendons dès que nous nous arrêtons au bord de la route. Les espèces classiques de plaine sont présentes dans ces milieux. Posés sur les fils électriques qui longent la route, les Etourneaux unicolores alternent avec les Pies-grièches méridionales (ssp. Algeriensis). Le ventre bien gris de ces dernières contraste nettement avec la Pie-grièche méridionale que nous rencontrons chez nous. Elle est assez abondante ici et nous en dénombrons 12 jusqu’à la petite route qui mène à Had Touabet. Dans un champ, nous contactons également un petit groupe d’Alouettes calandres.

PaysageHéron gardeboeufsPie-grièche méridionaleCochevis huppéChevêche d'Athéna

Espèces observées entre El Jadida et Safi : Moineau domestique >5, Héron gardeboeufs, Bergeronnette grise 1, Merle noir, Bulbul des jardins, Cochevis huppé, Etourneau unicolore, Hirondelle rustique 2, Cisticole des joncs 2, Traquet motteux, Faucon crécerelle 6, Bergeronnette printanière 4, Chardonneret élégant, Gobemouche noir 1, Pie-grièche méridionale algeriensis 12, Bruant proyer >20, Alouette calandre 4, Pipit farlouse 1, Linotte mélodieuse 2, Busard des roseaux 1F, Chevêche d’Athena 2, Rougequeue noir 1, Tarier pâtre 1, Fauvette mélanocéphale 1, Tourterelle turque. Hérissons écrasés : 2

Espèces observées sur la petite route en direction de Had Touabet : Rougequeue de Moussier 1M + 1F

Nous prenons notre repas au bord de l’Oued Tensif où chassent les Hirondelles paludicoles. D’autres oiseaux fréquentent le site, comme le Gobemouche noir, la Bergeronnette des ruisseaux ou encore le Chevalier culblanc.

Oued TensifGobemouche noir

Espèces observées sur l’Oued Tensif : Hirondelle paludicole 7, Pipit farlouse 1, Pouillot véloce 1, Bergeronnette des ruisseaux 1, Bergeronnette grise 1, Cochevis huppéé, Gobemouche noir 1, Fauvette mélanocéphale, Tarier pâtre 1M, Rougequeue de Moussier 1F, Chevalier culblanc 2, Martin pêcheur 1.

Nous reprenons notre route toujours vers le Sud et gagnons Essaouira, la cité des vents, en début d’après-midi.

Espèces observées entre Oued Tensif et Essaouira : Traquet motteux 1, Tarier pâtre 1M, Pie-grièche méridionale 1, Faucon crécerelle 1, Bulbul des jardins, Bergeronnette grise.

Un petit tour sur la plage au milieu des chevaux et dromadaires nous permettra d’apercevoir un Faucon d’Eléonore volant en direction des îles Mogador, leur site de nidification. Nos pas nos conduisent à l’entrée de la ville et au petit port de pêche à la sardine où s’entassent les barques bleues traditionnelles. Les oiseaux de mer profitent des restes de poissons abandonnés par les pêcheurs qu’ils se disputent avec les nombreux chats désireux de participer au festin. Aigrettes garzettes, Sternes caugeks, goélands, Grands cormorans (ssp. Marocanus au ventre blanc) plongent, nagent, volent, courent à la recherche d’un bout de poisson.

EssaouiraEssaouira

La porte des remparts découvre enfin la ville aux allures de film fantastique.

Essaouira

Nous parcourons les étroites ruelles de la cité au milieu des boutiques proposant des sculptures en bois, spécialité de la ville, des fruits secs ou encore des babouches. Nous finissons la journée attablés devant un tajine au restaurant El Mechouar, près de la mosquée. La journée semble prendre fin avec le chant du muezzin, appelant pour la dernière prière de la journée. Nous regagnons la voiture et passons la nuit au milieu des arganiers, à quelques kms seulement de la ville.

Espèces observées à Essaouira : Goéland brun, Goéland leucophée, Sterne caugek >4, Héron gardeboeufs, Bulbul des jardins 1, Etourneau unicolore, Grand cormoran 2, Fou de Bassan >20, Courlis corlieu 1, Aigrette garzette 2, Faucon d’Eléonore 1, Tournepierre à collier 19, Bécasseau sanderling 5.

Suite

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×