17 Juillet : Cercle d'or

Dimanche 17 juillet : Le cercle d’or
 
Nous partons à 7 h 30 du camping. Direction le cercle d’or. Nous traversons les vastes pâturages où paissent chevaux et moutons.

Nous pouvons observer de nombreux courlis corlieu dans la lumière du matin. Nous traversons le parc de Thingvellir et longeons le lac de Thingvallatn en direction de Geysir. Au loin, un immense glacier marque le début du bout du monde.

Le lac de Thingvallatn


Nous avons de la chance, nous sommes sur le site avant l’arrivée des touristes et pouvons profiter paisiblement du spectacle en posant devant le geyser. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et les hordes touristes commencent à affluer et nous fuyons en direction de la cascade de Gullfoss.
Le spectacle est vraiment grandiose. A voir pour comprendre ! L’eau rencontre les profondeurs de la terre.

Nous reprenons la route en direction de Thingvellir et partons pique-niquer au bord d’une rivière. Nous en profitons pour faire quelques observations.
Espèces observées : Phalarope à bec étroit (26), Cygne chanteur (2), Grand Gravelot, Sterne arctique, Bécassine des marais, Pluvier doré, Chevalier gambette, Bergeronnette grise.

Grand gravelotGrand Gravelot

 

Cygne chanteur

Nous terminons notre tour touristique par la visite du site de Pingvellir.

Pingvellir

 Nous commençons par suivre les groupes de touristes le long de la faille où se réunissait le parlement islandais au X° siècle ; puis nous empruntons un chemin moins fréquenté le long d’une rivière où nous avons la chance d’observer une femelle d’arlequin et ses deux jeunes au pied d’une cascade. Les premiers du séjour.

 

Pingvellir

De retour à la voiture, en route pour l’expédition qui devait être un raccourci… mais nous apprenons à nos dépens que les routes tracées en jaune sur la carte ne sont que des pistes empierrées… nous traversons ainsi près 40km de terres isolées, à 20 km / h … partagées entre l’angoisse et l’émerveillement, nous avons un aperçu du cœur de l’Islande, ses cratères, ses lacs, ses glaciers et ses champs de lave. Nous nous faisons régulièrement doubler par des 4 x 4 filant à toute blinde et soulevant un épais nuage de poussière. Les seuls véhicules que nous parviendront à doubles : deux vélos …

Espèces observées sur la route : Hibou des marais, Plongeon imbrin (2), Huîtrier pie, Sternes arctiques.

Enfin, nous finissons par rejoindre une vraie route. Nous nous mettons en quête d’un camping pour le soir en partant en direction de Borgardes, joli port surplombé par les montagnes. Nous traçons jusqu’à Eldborg et installons la tente devant la gîte. Nous sommes les seuls à camper mais une famille de Français passe la nuit au gîte et nous prépare du cabillaud pêché dans la journée. Nous n’en fîmes qu’une bouchée !

Eldborg

 Pour finir la journée, nous montons au volcan, l’entrée du centre de la terre d’après Jules Verne. Il est déjà 22 h mais le soleil est au beau fixe. Nous mettons 1 h pour arriver au sommet du cratère d’où nous apercevons la péninsule de Snaefellsness que nous visiterons demain. Nous sommes de retour au gîte à 23 h 30. Il est maintenant 1 h du mat.

Jour précédent / Jour suivant

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site