Inventaire de l'avifaune dans le Parc National de Port-Cros

Lundi 15 avril

Direction le Parc National de Port-Cros pour le suivi de l’avifaune sur les îles d’Hyères. Départ du Lavandou avec la navette de 9h30. Si le soleil et le beau temps étaient au RDV sur la côte, la visibilité en mer est bien moins bonne. La brume marine enveloppe les îles dont nous distinguons la côte seulement à l’entrée du port …
Après un bref arrêt sur Port-Cros, le temps de déposer les affaires, nous embarquons accompagnés des agents du Parc pour effectuer le suivi des colonies de Puffins. Le contrôle des terriers dans les éboulis se solde par la trouvaille de deux sites occupés.

Puffin yelkouan
Nous revenons sur l’île principale pour prendre le déjeuner, il est 14h passé, avant de repartir faire le tour de Bagaud pour dresser l’inventaire de l’avifaune nichant dans les falaises : Corneille noire, Tadorne de Belon, Faucon pèlerin, Martinet pâle … Quelques migrateurs sont aussi de passage : Epervier d’Europe, Traquet motteux, Hirondelles rustiques

Tadorne de Belon
De retour sur Port-Cros, nous profitons des derniers rayons de soleil pour observer les migrateurs dans la roselière près du village. Jolie tombée de passereaux : plus d’une dizaine de Tariers des prés, 1 Gobemouche gris, 3 Rougequeues à front blanc et de nombreux Pouillots fitis.

Pouillot fitisRougequeue à front blanc
Le jour déclinant, les Petits-ducs entament leur concerto, tandis que les Hémidactyles verruqueux pointent le bout de leur museau avant de disparaître au fond des anfractuosités des rochers.

Hémidactyle verruqueux
Mardi 16 avril

Port-Cros
Départ à l’aube pour effectuer les IPA. La météo est idéale et les oiseaux très actifs. Le chant puissant des Rossignols philomèles et des Fauvettes mélanocéphales s’élève des buissons.

Fauvette mélanocéphale
De retour sur Port-Cros, un nouveau passage à la roselière permet de rajouter 3 espèces à la liste : 3 Bihoreaux gris, 1 Gobemouche noir et 1 Fauvette grisette.

Gobemouche noirBihoreau gris
La journée se poursuit par une balade autour de l’île. Les Lézards des murailles sont nombreux à profiter de la chaleur de cette journée quasi estivale.

Lézard des murailles

En mer, autour de la Gabinière, quelques thons se livrent à une partie de pêche. Plus haut, dans les falaises, un Monticole bleu, perché sur la crête, entame son chant mélodieux.
Au niveau de l’héliport, une Couleuvre à échelons se dore au soleil. Tandis qu’une Caille des blés décolle devant nos pieds, deux huppes se perchent dans un pin.
Au fort de l’Eminence, les oliviers attirent également les passereaux migrateurs : Pouillot fitis et de Bonelli, Gobemouches noirs, Rougequeues à front blanc. Au loin un Coucou gris pousse son cri carcatéristique, mon premier de l'année !
Nous voilà bientôt de retour au village, prêts à prendre la navette de 17h40.
Les Puffins yelkouans accompagnent notre voyage tandis que nous atteignons le Lavandou.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×