calanques marseille cassis friou

Du Lavandou à Marseille en voilier

JOURNAL DE BORD : OCTOBRE 2011 – A bord de l’Hippocampe, Du Lavandou à Marseille

Samedi 22 octobre
Le vent et la houle nous empêchent de quitter le port du Lavandou. Après une vaine tentative, nous optons pour une balade à pieds. Nous gagnons le col du Canadel et empruntons le GR en direction de Saint-Tropez.
Espèces observées : Pinson des arbres, Fauvette mélanocéphale, Alouette lulu, Rougegorge familier, Corneille noire, Merle noir, Mésange huppée.

Le CanadelLe Canadel

Dimanche 23 octobre
Nous quittons le port vers 7 h. Initialement nous devions prendre la direction de Nice, mais le vent d’Est freinant trop notre avancée, le Capitaine prend la décision de repartir à Sète pour profiter du vent et met le cap à l’Ouest. Nous ne tardons pas à gagner les îles d’Hyères que nous longeons.  Nous croisons quelques oiseaux migrateurs : une bergeronnette printanière et un épervier mais aussi, bien entendu, des oiseaux marins, essentiellement des fous et des Puffins yelkouans. Nous dépassons bientôt la presqu’île de Giens.

Presqu'île de Giens

Au fur et à mesure que nous nous dirigeons vers l’Ouest, le ciel s’assombrit. Nous passons au large de la rade de Toulon où nous avons tout juste le temps d’apercevoir la nageoire d’un poisson lune avant qu’elle ne disparaisse dans le tumulte des vagues. A l’approche du Cap Sicié, les courants se font plus violents, le vent monte en puissance, la tempête annoncée pour la nuit approche.

Le Cap SiciéAprès avoir contourné l’archipel du Gaou, nous faisons route vers le port de Bandol où l’Hippocampe pourra passer la nuit à l’abri.

Espèces observées : Grand cormoran, Fou de Bassan, Puffin yelkouan, Goéland leucophée, Mouette rieuse, Sterne caugek, Epervier d’Europe, Bergeronnette printanière, 1 poisson lune.

Lundi 24 et mercredi 25 octobre
2 jours à terre. Comme prévu, la nuit du dimanche au lundi a été mouvementée, et la tempête s’est fait ressentir même à l’intérieur du port. Nous attendons des conditions plus clémentes pour repartir.

Bandol

Jeudi 26 octobre
Le soleil est de retour ! Le vent a tourné mais reste très faible. Nous reprenons la mer et sortons de la baie de Bandol pour prendre la direction de La Ciotat.

BendorLa CiotatLe Bec de l'AigleLe Bec de l'AigleLe Bec de l'AigleLe vent reste assez faible toute la journée et nous avançons lentement en tirant des bords. Nous avons tout le temps de profiter des paysages somptueux entre le Bec de l’Aigle et les falaises du Cap Canaille que nous longeons jusqu’au port de Cassis.Cap CanailleCap CanailleCap CanailleEspèces observées : Grand Cormoran, Cormoran huppé de Méditerranée, Fou de Bassan, Sterne caugek.

Jeudi 27 octobre
Tempête ! Le vent d’Est est de retour, et l’Hippocampe quitte Cassis en fin de matinée équipée de sa trinquette que nous ne tarderons pas à redescendre …CassisCassis

Le ciel est sombre et le vent augmente tandis que nous longeant les calanques. Nous plongeons droit dans la tempête, entourés par les vagues minant d’engloutir le bateau. Quelques rares rayons de soleil se fracassent contre les parois blanches des calanques. J’éprouve alors, pour la deuxième fois, l’expérience du sublime telle que la décrit Kant, ce sentiment d’infinité de la puissance de la nature dans tout ce qu’elle a à la fois de plus terrible et de magnifique.

Les Calanques de MarseilleCap CanailleLes Calanques de MarseilleLes Calanques de MarseilleLes Calanques de Marseille

L’archipel de Marseille finit cependant par se rapprocher et l’Hippocampe se jette, toujours poussé par le vent d’Est, dans le port de l’île du Frioul.

Les Calanques de MarseilleLes îles du FrioulLes îles du FrioulLes îles du Frioul

Vendredi 28 octobre
C’est aujourd’hui que je dois quitter, certes à contrecœur, l’Hippocampe. Je profite de la matinée pour explorer l’île sous la pluie avant d’embarquer à bord d’une navette en direction de Marseille. C’est donc ici, sur cet îlot calcaire, que s’achève mon périple.

Les îles du FrioulLes îles du FrioulLes îles du FrioulLes îles du FrioulCormoran huppé de Méditerranée

Espèces observées sur le Frioul : Grand Cormoran, Cormoran huppé de Méditerranée, Goéland leucophée, Bergeronnette grise, Pouillot véloce, Fauvette mélanocéphale, Rougegorge familier, Rougequeue noir, Moineau domestique, Etourneau sansonnet, Hirondelle de rochers, Choucas des tours, Martinet à ventre blanc, Héron cendré.

Le Château d'IfMarseilleMarseille

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×