La côte d'albâtre

1er mars 2012 : La côte d’Albâtre
Nous quittons Dieppe pour longer la côte d’Albâtre réputée pour ses falaises de craie où nichent de nombreux oiseaux marins (fulmars, guillemots, mouettes tridactyles, cormorans huppés, grands cormorans, goélands argentés, goélands marins).

Dieppe

C’est sous la brume que nous découvrons les premières falaises à Fécamp.

FécampFécampFécampFécamp

Après un petit tour dans la ville nous gagnons Etretat. Nous commençons par la falaise d’Amont puis nous redescendons à Etretat pour emprunter le chemin qui part de la plage pour monter sur la falaise d’Aval. Le soleil se lève enfin et éclaire les falaises d’un blanc éclatant.

EtretatEtretatEtretatEtretatEtretatEtretatEtretat

Il est encore trop tôt dans la saison pour observer les oiseaux nicheurs. Il faudra attendre avril pour voir les populations regagner leur site de nidif. Seuls les Goélands argentés et quelques fulmars sont déjà présents. Un coup de longue-vue en mer et nous observons quelques pingouins et guillemots.

Goéland argentéGoéland argentéGoéland marinFulmarFulmarChoucas des Tours

C’est sur ce panorama que s’achève notre journée.
Espèces observées : Guillemots (5), Pingouins torda (11), Cormoran huppé, Grand cormoran, Choucas des tours, Grèbe huppé, fulmars.

EtretatEtretat

Côte albâtre etretat

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×